L’Agriculture de la mer pour traiter la maladie

Farming the Seas to Treat Disease

Pour plus de 30 ans, les eaux propres de l’Océan Pacifique Sud autour de la côte de la Nouvelle-Zélande ont été cultivées pour l’élevage des Moules aux orles verts de la Nouvelle-Zélande (Perma canalicus). Un extrait complexe provenant de ce crustacé appelé GlycoMarine s’est avéré très bénéfique pour les humains et animaux qui souffrent de problèmes de jointures et mobilité. Pour la production d’extrait de Glycomarine, il est essentiel qu’un contrôle qualité stricte soit exercé sur la culture des moules et que les moules ne soient pas prises des fonds naturels de l’océan mais qu’elles soient cultivées dans des fermes marines autorisées. Les fermes marines sont très strictement contrôlées par le gouvernement de la Nouvelle-Zélande et les régulations sont telles qu’il est possible de retracer un lot individuel de Glycomarine à l’heure même de sa production ainsi que la ferme spécifique et à quel lot appartiennent les moules qui ont été récoltés.

Les moules sont cultivées sur des cordes spéciales qui pendent vers le bas en lignes horizontales à partir de la surface. Ces lignes horizontales sont supportées par des bouées à chaque bout et d’autres sont ajoutées à intervalle sur la longueur à mesure que les moules grossissent et que leur pesanteur augmente sur la ligne. Elles sont habituellement cultivées entre 14 et 18 mois. Aucun fertilisant ou herbicide du genre n’est employé dans cette agriculture car lorsque les crustacés sont suspendus verticalement cela optimalise les propriétés naturelles de l’eau de la mer. La Nouvelle-Zélande est chanceuse d’avoir de l’eau propre et non polluée ce qui fait qu’elle est très productive et sa température excellente permet de cultiver une grande variété d’espèces marines.

La Nouvelle-Zélande a aussi un programme de surveillance très efficace qui s’assure qu’il n’y a pas de contamination provenant de certaines algues marines qui contiennent des toxines. Tous les sites agricoles sont surveillés régulièrement et les autorités régulatrices interdit l’agriculture de n’importe quels crustacés de n’importe quelle ferme près d’un secteur suspect. Ce programme, en plus d’avoir d’autre programme de surveillance et d’assurance qualité qui est effectuée par les régulations des autorités gouvernementales, s’assurent que les crustacés de la Nouvelle-Zélande sont toujours parfaitement sécuritaires. Comme l’extrait des moules appeler Glycomarine est utilisé à travers le monde pour son soulagement efficace et sécuritaire de la douleur et des problèmes d’inflammation des jointures, cette assurance de qualité et de sécurité des moules qu’ils produisent de cet extrait est très importante.

La Myristine (cetyl myristoleate) est un autre aide efficace qui soulage les jointures et problèmes de mobilité qui est manufacturé avec grande attention sur le contrôle qualité. La Myristine est un acide gras qui fonctionne comme un agent immunomodulateur et ant-inflammatoire enregistré pour empêcher l’activité anormale des lymphocytes T.

Le Kolla2 est une marque commerciale à 100% du collagène type II qui dérive du cartilage de sternum de poulet non hydrolizé. Ceci est un autre produit digne des recherches de ceux qui veulent un soulagement de l’arthrite. Le processus unique et breveté à basse température qui sert à manufacturer le Kolla2 est le résultat d’un produit finit de haute qualité. Plusieurs études cliniques menées sur des sujets humains indiquent divers niveaux de bienfait pour le soulagement des symptômes classiques de la polyarthrite rhumatoïde et de l’arthrose. Le mécanisme pour lequel le collagène type II semble un bon médiateur de ces symptômes est par la combinaison de tolérisation buccal (lymphocytes T et la médiation de cytokines) avec l’inhibition de l’anxiogènes  et les fonctions potentiel chondroproteurs dû à son contenu naturel du glycosaminoglycanes dans le produit.

L’acide Hyaluronic doit aussi être considéré comme composant naturel efficace dans la lutte contre l’arthrite et troubles de jointures. L’acide Hyaluronic est grandement distribuée dans le corps et joue un rôle majeur dans le maintien de la santé des jointures.

Une combinaison équilibrée de GlycoMarine, Myristine (cetyl-myristoleate), Kolla2 et acide Hyaluronic seraient sans doute un remède extrêmement efficace contre l’arthrite.

Par J.E Croft, LRCS, MRSNZ, FRSH, est diplôme de la Société Royale de Chimie (London, UK) un membre de la Société Royale de la Nouvelle-Zélande, un membre de la Société Royale de la Santé (London, UK) et un auteur publié qui se spécialise dans la thérapie naturelle de produit marin.

 

Previous post:

Next post: